Afrique du Sud : la région du Cap

1er – 2 et 3 avril  : Nous quittons Bogotá ce soir à 21h20 direction São Paulo (Brésil) où nous arrivons le 2 avril à 5h30 du matin heure locale (3h30 pour nous selon l’heure de  Colombie). On est un peu dans la semoule les nuits sont courtes en avion!!!!! puis après une journée passée dans la partie transit de l’aéroport (il ne nous est pas possible de quitter l’aéroport pour aller en ville) à se reposer, somnoler, dormir et manger un peu quand même lol, départ à 17h55. Nous quittons définitivement le continent sud-américain où nous avons passé plus de 3 mois ½.vraiment très agréables. Direction l’Afrique du Sud. Arrivée à Johannesburg le 3 avril à 9h10 le matin. (+ 7 heures par rapport à la Colombie). Formalités de douanes, récupération des bagages et hop on se dépêche d’enregistrer pour le vol de 11h50 à destination de la ville du Cap que nous atteignons à 14h00. Il fait beau et chaud, on récupère la voiture de location (c’est la dernière du voyage, on la baptise Cocotte) et nous nous rendons à Melkbosstrand  en bordure de l’océan, chez Sharon et Sydney pour loger au Quest B&B à 45 minutes de l’aéroport, 25 minutes du centre ville.Nous y resterons 4 nuits. Après avoir quitté l’aéroport, un petit peu de temps pour se « réacclimater » à la conduite à gauche et hop ça roule. Nous longeons pendant un moment des « townships » (Le township désigne, en Afrique du Sud, les zones urbaines ou quartiers souvent pauvres et sous-équipés qui ont été réservés aux non-blancs, principalement des noirs et des colored, mais aussi des travailleurs indiens, qui y ont été déplacés souvent de force au nom des lois sur l’apartheid. Ils ont généralement été construits en périphérie des villes de la fin du XIXe siècle jusqu’à la fin de l’apartheid cf wikipédia) où vivent ou survivent ?? en bordure de voies rapides dans le bruit et la pollution une population noire extrêmement défavorisée, ces lieux sont assez sordides. Après quelques km nous atteignons des zones plus accueillantes, on remarque  la grande différence entre zones de résidents blancs et zones de résidents noirs. Nous arrivons chez Sharon et Sydney (superbe grande maison comme toutes les maisons des quartiers  » blancs » ) et ensuite partons nous balader un peu le long de l’océan, le soleil est avec nous et il fait très bon. La petite station balnéaire de Melkbosstrand  est très agréable, on sent que la saison d’été est terminée, beaucoup de résidences sont fermées et c’est tant mieux il y a moins de monde lol. On commence à ressentir une « légère fringale » c’est ça les grands sportifs relol. Vite un fish & chips en bord de mer avant de rentrer pour une très petite douche. En effet la région du Cap est en grande sécheresse depuis plusieurs mois, donc en très forte restriction d’eau : maximum 50 l./jour par personne!!!! mais bon avec cette quantité on s’en sort, et on évitera de boire de l’eau lol.  A 20h20 : extinction des feux (on pense qu’on a du mettre ¼ de seconde pour s’endormir : deux nuits en avion ce n’est pas vraiment l’idéal pour bien dormir et récupérer correctement, surtout à notre âge lol).

4 avril : après une bonne nuit, nous voilà prêts. 1er arrêt chez Pick ‘n Pay le super marché local afin de réserver deux billets pour aller visiter Robben Island. C’est sur cette île au large du Cap que fut détenu (entre autres) Nelson Mandela pendant 17 ans et que nous avions envie de visiter. Mais ce ne sera pas possible, tout est réservé jusqu’au 8 avril et nous serons partis de la région du Cap à cette date. Pas découragés, changement de programme et direction le Cap de Bonne Espérance. Nous suivons la route qui borde la False Bay c’est splendide sous le soleil, nous nous arrêtons à Muizenberg (jolie station balnéaire réputée en Afrique du Sud) aux cabanes de plages colorées.

Prochaine étape : la réserve naturelle de Boulders beach et ses pingouins : on les voit de très près sans les déranger. Il y en a un qui nous a bien fait rire en mode « garde à vous » à regarder les visiteurs sans bouger pendant de longues minutes.

Nous laissons les pingouins pour nous rendre au Cap de Bonne Espérance qui n’est ni le point le plus au sud de l’Afrique ni l’endroit où se mêlent océans Atlantique et Indien. Pas bien grave : c’est splendide (ça vous rappelle quelque chose ?? 😂😂). Nous visitons Cape Point, le Cap de Bonne Espérance, puis les plages de Platboom, Olifantsbos Point et Scarborough : tout est magnifique et en plus il fait beau et chaud . Après cette première journée bien remplie, nous rentrons à Melkbosstrand pour un repas bien mérité, c’est bien connu les voyages ouvrent l’appétit, avant un gros dodo.

5 avril  : Départ pour la visite de la ville du Cap sous un gros brouillard type « London fog ». Merci au GPS qui nous permet de rejoindre sans problème notre destination, car  pas évident de traverser Le Cap à « l’impro ». Nous commençons notre visite par le quartier Bo-kaap qui abrite une grande partie de la population Malaise du Cap. Ce sont les descendants d’esclaves originaires de Malaisie, d’Inde et d’Indonésie et qui furent déportés par la Compagnie Néerlandaise des Indes Orientales dans la région du Cap à partir du 17ème Siècle. Les maisons de ce quartier sont très colorées : les esclaves « affranchis » avaient peint leurs maisons en couleurs par opposition à l’obligation qui leur était faite d’être en gris uniforme du temps de leur esclavage et la tradition se perpétue.

Nous continuons notre balade jusqu’à Long Street : la rue commerçante de Cape Town. Puis balade en bus touristique hop-on hop-off avec visite du centre ville. Envie de marcher : nous nous dirigeons vers le quartier des docks où l’animation bat son plein. Tout l’ancien quartier du port est en pleine mutation : beaux immeubles, centres commerciaux immenses, bars restaurants, beaucoup de touristes  on dirait que l’animation du centre ville s’est déplacée ici … Arrêt boisson, malgré le brouillard qui va et vient il fait chaud. En dégustant une glace, nous discutons avec une sud africaine. Nous lui racontons notre périple et quand on lui dit que nous sommes retraités, elle nous demande si nous vivons en France dans un « village de retraités » sécurisé comme en Afrique du Sud. A sa grande surprise, nous lui précisons que, chez nous nous n’avons pas « encore » besoin de ce genre de « village » et c’est tant mieux. Après avoir bien échangé, nous reprenons le bus Hop-on Hop-off et continuons la découverte de la ville, direction le départ du télécabine de Table Mountain et visite des supers quartiers chics de Cape Town en bord d’océan qui sont aujourd’hui recouverts de brouillard, pas de chance mais on reviendra si on a le temps. Après cette superbe balade, nous rentrons à Melkbosstrand boire un pot face à la mer : c’est le top.

6 avril : Le soleil est au rendez-vous, super chance car nous allons au sommet de Table Mountain, la  montagne qui domine Le Cap. Quand nous arrivons à la gare du téléphérique il y a déjà pas mal de monde. Il faut faire la queue afin d’acheter les billets, puis encore une queue (rapide cette fois-ci) pour arriver jusqu’au départ du télécabine. C’est une grand cabine qui nous transporte jusqu’au sommet, de plus cette cabine pivote sur elle-même ce qui permet aux 65 passagers d’admirer le paysage à 360°. Il faut environ 5 minutes pour atteindre le sommet à 1080 m d’où la vue sur le Cap est sublime. On voit également, Lion’s Head, Signal Hill, les plages de Camps Bay et Clifton. Une bien belle vue comme on aimerait en voir plus souvent (lol) sur la chaîne de montagnes des 12 apôtres, sur Robben Island, le stade de Cape Town. On « se fait » une jolie balade d’une bonne heure sur le plateau sommital, cool (c’est tout plat) avant de reprendre la cabine et rejoindre notre Cocotte qui nous attendait sagement bien au chaud sous le soleil.

Nous continuons notre balade le long de l’océan jusqu’à la station balnéaire de HoutBay qui ne nous a pas plus impressionnés que çà. Par contre nous faisons un arrêt à Llandudno dont la plage est réservée aux surfers et on comprend pourquoi vu la hauteur des vagues, c’est vraiment superbe : nous sommes en admiration. On reprend la voiture et rentrons en longeant le plus longtemps possible cette merveilleuse côte et en passant par les quartiers résidentiels de Green Point et See Point qui aujourd’hui sont ensoleillés.

7 avril : Nous quittons Melkbosstrand ce matin, on y a bien apprécié notre séjour. Nous nous dirigeons plein ouest.

1er arrêt : Paternoster, (personne ne sait vraiment pourquoi ce gros village en bord de mer porte ce nom). On se croirait en Bretagne avec ses maisons blanches au toit de chaume. Quand nous arrivons, c’est « un petit peu couvert », mais ça se dégage petit à petit. Grande balade sur la plage où nous ne sommes pas dérangés par le monde avant de partir en direction d‘Elands Bay.

Nous traversons de jolis paysages : des dunes, du sable, des dunes etc… de là nous rejoignons Tulbagh : les paysages sont arides mais très beaux, les montagnes de Winterhoek majestueuses. Arrivés à Tulbagh : euh le GPS nous conduit dans le township, on repart, on se retrouve dans une déchetterie !! Après avoir tourné un bon moment, nous apercevons enfin quelqu’un à qui nous demandons notre route. Une famille d’Afrikaners avec un accent à couper au couteau. Vraiment super sympas, ils font leur possible pour nous aider. Le monsieur nous emmène jusqu’à l’endroit où il pense que le B&B se trouve, mais non pas le bon. Après avoir téléphoné, il nous conduit au bon endroit et attend gentiment pour être sûr que nous soyons bien au Bed & Breakfast Essere Lodge. Nous avons compris plus tard pourquoi personne ne connaissait : le B&B a changé de nom en début d’année!!! Installation puis vite on repart pour aller dîner (ici les restaus ferment tôt). Au retour, Marie en mode panique : un serpent dans l’entrée de la chambre, l’horreur. Daniel l’a fait sortir, et s’est payé l’inspection de tous les coins et recoins pour voir s’il n’y en n’avait plus, on est un peu égoïste on ne souhaitait pas cohabiter avec une autre bestiole lol. Enfin ça c’est de l’aventure lol.

8 avril : Nous quittons Tulbagh pour Montagu, encore de très jolis paysages traversés. Comme nous arrivons assez tôt à Montagu, nous décidons de rouler jusqu’à Barrydale (recommandé par Lonely Planet !!!). Joli petit village afrikaaner, bien calme : presque tout est fermé (nous sommes dimanche). On s’arrête pour boire un coup il fait très chaud, puis en route pour Montagu où nous devrions arriver vers 17h00 au B&B Squirrels Corner. Et bien non, à environ 35 km de notre destination, nous sommes stoppés car un très grave accident vient de se produire : 4 véhicules détruits 1 personne décédée et 7 blessés. La route est bloquée : personne ne sait combien de temps cela va durer. On prévient nos hôtes (Anne et Mike) que nous serons en retard. Nous patientons, discutons avec les autres automobilistes. L’info tombe : nous devrons attendre 5 heures avant de pouvoir partir !!!!. Nous arrivons vers 22h00 chez Anne et Mike qui nous ont attendu. Anne nous a même cuisiné quelque chose : les deux restau ouverts le dimanche soir ont fermé leur porte à 20h30 !! Vraiment merci à eux.

9 avril : Après une bonne nuit et un bon petit déjeuner nous allons nous balader dans la jolie petite ville de Montagu. Nous montons jusqu’à Kanonkop d’où nous pouvons voir toute la ville et les montagnes Langeberg. La ville est divisée en 4 secteurs : le centre, Bergsig et les townships de Ashbury et Mandela Square. Puis nous allons « traîner » dans les rues où se trouvent beaucoup de jolies maisons et monuments restaurés. Nous sommes abordés par une dame d’âge certain qui nous parle en allemand, nous prenant pour des teutons. On va d’ailleurs demander la nationalité allemande à Angela Merkel : régulièrement au cours du voyage autour du monde on nous a demandé si nous étions allemands ???!!!!

Et hop en route pour Wilderness : étape du jour. Toujours de beaux paysages.

Balade sur la plage au bord de l’Océan Indien qui est bien agité !!! Le ciel se couvre très vite. Nous nous rendons au B&B où nous avons réservé pour cette nuit : the Old Trading Post. On s’installe tranquillement sur la terrasse, mais on n’y reste pas longtemps : gros orage accompagné de fortes pluies.

10 avril : Il ne pleut plus pour l’instant, mais le ciel est encore bien chargé. Nous quittons Wilderness pour nous rendre à Plettenberg Bay : cité balnéaire très prisée des sud-africains. Nous nous baladons sur le port avant la prochaine averse, puis reprenons notre Cocotte pour aller à Knysna jolie station touristique où l’équipe de France de foot s’était « illustrée » lors de la coupe du monde 2010. En route sous la pluie pour Swellendam où nous dormons ce soir à la Guest House Cypress Cottage. Nous y rencontrons deux couples de brésiliens avec qui nous passons un bon moment, on confirme les brésiliens sont des gens sympathiques et qui aiment la vie.

11 avril : Une petite visite de la ville de Swellendam sous le soleil (hier soir le temps était trop mauvais pour se balader) avant de reprendre la route.

Nous sommes ravis car nous allons au Cap Agulhas (ou cap des Aiguilles) : magnifique! C’est le point le plus au sud du continent Africain, bien battu par les vents et où les océans atlantique et indien se mêlent.

Nous prenons la route pour Elim : joli petit village perdu au milieu de nulle part, qui appartient toujours à la communauté Morave (= doctrine protestante datant du 15ème siècle qui a émergé en MoravieRépublique Tchèque).

Nous continuons notre route en traversant des paysages particulièrement secs avant de rejoindre Hermanus.

Ce qui était un village de pêcheurs est devenu une ville très appréciée des sud-africains. Hermanus est considérée comme l’un des meilleurs endroits au monde pour observer les baleines depuis la terre (entre juin et décembre), on peut également plonger dans des cages métalliques pour aller observer les grands requins blancs. Nous posons nos sacs au B&B 6 Semmet Lodge et partons à pied sur le sentier qui longe les falaises : la vue est vraiment belle sur la baie, l’océan est très agité, de gigantesques vagues s’écrasent sur les rochers : on admire.

Ce soir nous mangeons italien : pâtes et un vin sud africain : cépage pinotage (Il s’agit d’un croisement du pinot noir avec le cinsault qui s’appelait auparavant hermitage, d’où le nom pinotage) excellent.

12 avril : Départ d’Hermanus en direction de la vallée des vins (on va finir en beauté!!) Nous prenons la route pour rejoindre Franschhoek(”le coin des Français“ en afrikaans). La Compagnie néerlandaise des Indes orientales avait besoin de vignerons et de spécialistes de l’olivier afin de cultiver des terres dans cette région. Les personnes qui venaient avait droit à un pécule et de la terre à cultiver. Ce furent 277 huguenots français qui fuyant la persécution religieuse en France (révocation de l‘Edit de Nantes) avaient émigré en Hollande qui s’installèrent à Franschhoek en 1688. Nous traversons d’immenses plaines céréalières avant d’emprunter la route « Franschhoek pass » : belle route de montagne avec vue à couper le souffle et des virages bien « de chez nous ».

Nous décidons de continuer jusqu’à Paarl puis Stellenbosch où nous nous arrêtons. Stellenbosch jolie ville qui fut fondée en 1679 par Simon Van der Stel (d’où son nom)  est la deuxième plus ancienne ville d’Afrique du Sud et est réputée pour ses vignobles. C’est à l’université de Stellenbosch que Les Springboks ont leur quartier général. Nous nous promenons dans les rues bien ombragées ce qui est très appréciable (il fait chaud). La ville est entourée de vignes qui commencent à roussir (l’automne est là) c’est très beau.

Et nous voici repartis pour Franschhoek où nous allons passer la nuit dans une magnifique Guest House : La Maison d’Aïl. Ici tous les rues, magasins, guest houses etc… ont des noms français, c’est porteur. Promenade jusqu’au monument des huguenots puis dans le village avant un repas en terrasse.

13 avril : après une excellente nuit et un excellent petit déjeuner, nous prenons le chemin des écoliers pour rentrer sur Cape Town. Le temps est maussade. Nous passons près de Macassar, petite ville située à l’est du Cap qui bordée par le township de Khayelitsha. C’est le township du Cap, c’est le deuxième en taille après Soweto, sa densité de population est de 10120 h/km² alors que la densité moyenne d‘Afrique du Sud est de 46 h/km² !! Nous longeons la côte sauvage le long de False Bay. Arrêt sur une plage où des pêcheurs sont en train de remonter un énorme filet, opération surveillée par des agents qui vérifient que les espèces protégées remontées soient rejetées. La pêche n’est pas trop grosse.

Nous continuons jusqu’à Simon’s Town où le soleil arrive pour boire un coup bien frais et admirer une dernière fois cette région.

Nous nous rendons à l’Acacia House pour notre dernière nuit en Afrique du Sud. La chambre est sympa, mais comme à Pékin, les wc n’ont pas de porte qui les séparent de la chambre !!!

14 avril : Nous débutons notre voyage de retour vers la France, et oui notre superbe aventure se termine. Premier vol départ de Cape Town à 11h50 pour Johannesbourg. deuxième vol de Johannesbourg à 20h20 pour Doha.

15 avril : 3ème vol départ de Doha à 7h30 pour Roissy. Nous atterrissons à 13h50 à Roissy. Nos filles, notre gendre et notre petit fils nous ont fait l’immense surprise d’être là à notre arrivée. Quelle joie de nous retrouver tous ensemble (il ne manquait que notre petite fille prise par ses études à Saint-Étienne). Merci à eux pour cette belle surprise. Nous avons passé deux jours ½ ensemble à visiter Paris. Puis le 18 avril nous prenons le seul train disponible pour rentrer à la maison que nous sommes contents de retrouver

Après avoir parcouru plus de 142500 km (avion, train, bus, voiture, et toutes sortes de moyens de transport) sans compter nos nombreux pas, nous voici arrivés à la fin de notre merveilleuse aventure. Merci à toutes et à tous de nous avoir suivis, supportés, donnés des nouvelles. Nous tenons à remercier particulièrement celles et ceux sans qui nous n’aurions pu réaliser ce rêve : Agnès, Ketty, Martine, Nadine, Sophie, Stéphanie ; Christian, Christian, Jean-Paul, Jean-Marc, Jérôme et Joël.

P.S. on a déjà des idées pour le prochain voyage.

28 réflexions sur “Afrique du Sud : la région du Cap”

  1. Voila je viens de lire votre dernier récit snif ! je me régalais bien ! merci.
    cette dernière destination est semblable aux précédentes cad magnifique , nous avions envie d’y aller, maintenant encore plus .
    reposez vous bien profitez de vos proches et préparez le prochain voyage…. lol
    à bientôt gros bisous
    coco

    • Et oui Coco c’était la fin de cette belle aventure, mais nous avons des idées pour la suite …. On recommande l’Afrique du Sud (Western Province) c’est vraiment joli. On se remet doucement dans le bain de la vie courante. A bientôt gros bisous

  2. Et oui les copains, vous voila de retour, bien accueillis par ceux à qui vous avez sans doute manqué 😉
    On se disait qu’un an cela allait être long mais finalement c’est passé tellement vite 😱
    On a voyagé, rêvé, tout au long de cette année avec vous ❤️ Vous nous avez fait découvrir plein de belles choses ❤️ Vos récits étaient un régal, vos photos un enchantement ❤️
    Au plaisir de vous revoir bientot dans le Hun et d’entendre vos souvenirs de vive voix 😍

  3. Coucou,

    Qu’allons-nous faire maintenant que nous n’aurons plus à suivre vos épisodes ?
    Vous nous avez fait vivre un an de découvertes et de rêves. Merci beaucoup, beaucoup et félicitations pour ce travail si riche et approfondi.
    Pour vos prochaines idées de voyages, nous sommes curieux de les connaître.
    Nous sommes également preneurs de vos conseils. Pour nous cet été ce sera le Mexique.
    Bonne acclimatation à la sédentarité !!§

    • Merci à vous deux. On essaie de se rehabituer à une vie plus calme, mais c’est pas gagné : on prend le temps. Normalement l’année prochaine Pérou Bolivie. Pour le Mexique vous pouvez regarder le blog Arootstheworld.fr deux jeunes bien sympas qui  » n’en veulent » que nous connaissons.
      Gros bisous et on espère se voir tous bientôt.

  4. Comme toute bonne série, on arrive à la fin et on se dit déjà 😕
    alors maintenant on attend avec impatience les prochains épisodes des aventures des savoyards.
    Super le comité d’accueil pour finir en beauté 👍
    Grosses bises à vous deux
    Evelyne et Richard

    • Coucou les Lyonnais. Pour la suite des aventures il va falloir attendre un petit peu, mais plein d’idées dans la tête.
      On espère venir à Lyon bientôt vous faire un petit bisou.

  5. Merci à vous pour ce magnifique voyage suivi de la BRETAGNE ! et BRAVO !
    Bon retour, bon repos et en espérant vous voir prochainement car le pays breton n’est pas si loin après tous ces kilomètres effectués !!!!
    Bises

    • Ah la Bretagne, vous avez vu même au bout du monde on en trouve des bribes. On se voit dès que possible, il faut qu’on mette le GPS en route pour aller jusque chez vous LOL. Bisous nos Bretons.

  6. Merci pour nous avoir mis l eau à la bouche pendant 1 an .
    La rumeur court en disant que votre prochain voyage se ferait dans le sens inverse (lol)
    De façon à voir si vous n avez rien oublié de voir et de nous dire à la retraite la mémoire …
    Allez vous prévoir un livre ?
    On espère se revoir dans d autres circonstances que la dernière fois .
    Bises à vous deux et votre famille

    • Coucou les cousins, pourquoi pas un tour à l’envers, c’est une bonne idée, le monde est si beau il nous reste encore plein de choses à voir.
      On espère vous voir bientôt. Gros bisous à toute la famille.

  7. Hello les globe trotters. Contente de voir que vous êtes bien rentrés. On vous a commandé le soleil mais profitez il parait que ça ne va pas durer lol. Grosses bises à tous les 2 et va falloir que l’on se voit pour que vous puissiez nous raconter tout cela en live. Grosses bises et bonne réintégration, ça doit vous faire bizarre d’être au calme de votre campagne lol

  8. On savait que vous étiez des pros du voyage mais alors là chapeau 👍 vous êtes de vrais routards et bravo pour les photos et les commentaires. Maintenant ça suffit vous devez poser les sacs et profiter un peu de nous avant de repartir bien sûr 😋. Gros bisous 😘. Agnès et Kizou

    • Merci les copains. Oui promis on va profiter de vous un bon moment, pas de départ prévu tout de suite. Mais vous nous connaissez bien et savez de quoi on est capable.😋 Gros bisous et à très très bientôt 😘

  9. oserais je dire « Déjà »!!! finalement de penser que cela fait déjà un an que vous êtes partis….
    Ce sera un vrai plaisir de vous revoir! cette dernière étape (l’Afrique du sud) était vraiment magnifique et tous vos récits nous ont enchanté pendant toute cette année

    très bon retour chez vous auprès de ceux qui vous aiment et que vous aimez

    gros bisous et à très bientôt

    • Et oui Danielle une année passée très vite, peut être trop à notre goût, mais que du bonheur à retrouver notre famille et nos amis. On se voit très bientôt en chansons. Bises à tous les deux

  10. C’est bizarre, je suis en afrique du sud grâce à vous mais je sais par FaceBook que vous êtes maintenant rentrés au bercail ! Merci infiniment pour ces beaux reportages et cette si belle aventure ! Vous êtes trop choux tous les deux ! Et attention au changement d’alimentation ! Attendez cet hiver pour la fondue ! Bises et encore merci ! Patrice

    • Et oui c’est la magie du net !! Pas de souci il fait trop chaud pour la fondue en ce moment. Mais il y en a une en perspective bientôt.
      Merci pour tes appréciations. Bises et à bientôt Patrice

  11. Hello vous deux
    Bravo et merci pour ce tour de monde, ct cool de vous suivre sur ce blog
    Maintenant, je vous dit a bientot pour boire une biere ensemble et « debriefer » sur les anecdotes de ce voyage

    • Coucou Steph. Merci de nous avoir suivis. Quand tu veux pour boire un coup. Mais pas d’alcool on s’est acheté une conduite. Non non on déconne. A très bientôt. Bises

  12. Bon retour à tous les deux!! Ce fut un plaisir de vous suivre pendant votre année de voyage! À très bientôt pour parler de tout ça de vive voix 😉

  13. Comme toujours, la description de vos pérégrinations donne le tournis dit André.!!
    Bienvenue chez nous.
    Amitiés