Les tribulations de Marie et Daniel en Chine 3ème – Pékin & Grande Muraille

21 juin : On reste tranquillement à l’hôtel se reposer. On a du mal avec internet depuis notre retour sur Pékin, le VPN ne veut plus fonctionner, seuls les sites que nous avions en favori sont accessibles. On survit quand même.

22 juin : Il pleut, et il pleut bien, nous en profitons pour avancer sur nos prochaines étapes : Sri Lanka et Japon. On va faire le plein de shampooing etc… faut bien se laver 😜 Cet après-midi, nous sommes allés visiter le Musée de la Capitale, qui compte d’exceptionnelles collections d’art chinois, notamment des bouddhas et de magnifiques porcelaines. Un étage complet est consacré à l’histoire de Pékin. C’est vraiment un très beau musée accessible à tout le monde (gratuit).

l’entrée du musée

depuis le haut

Sortie scolaire

calligraphie

pot à thé en porcelaine

gourde en porcelaine

Ce soir nous allons manger du Canard Laqué (Peking Duck) au Jingzun Pekin Duck. C’est la spécialité de Pékin, et il y aurait été dommage de ne pas y goûter : c’est bon, « c‘est fin ça se mange sans faim ».

Canard Laqué : Miam

23 juin : cette nuit nous avons eu un bel orage avec des trombes d’eau. Le ciel est encore bien chargé, heureusement que nous n’avions pas décidé d’aller sur la Grande Muraille aujourd’hui! Mais même pas peur : on part visiter le Yong He Gong (temple des Lamas). Il s’agit du temple bouddhique tibétain (ou lamaïste) le plus renommé hors du « Grand Tibet ». Ce fut la résidence de l’empereur Yong Zheng avant d’être transformée en monastère en 1744. C’est un lieu de culte très fréquenté. Une statue d’un Tsonghkapa habillé représente le fondateur de l’école des Bonnets Jaunes (Gelugpa) qui est la plus importante école du bouddhisme tibétain et dont est issu l’actuel DalaÏ-Lama). Nous voulions voir le grand bouddha de 18 m de hauteur, malheureusement la salle était fermée. Ensuite balade jusqu’aux Lacs Houhaï (ou Shichahai). Les lacs sont au nombre de 3 : Qianhai (lac de Devant), Houhai (lac de Derrière) et Xihai (lac de l’Ouest) endroit très sympa au cœur de la capitale où nous croisons beaucoup de monde à pied, à vélo, en rollers, on a vu des pékinois se baigner (la couleur de l’eau ne nous a pas vraiment inspiré), des gens jouer au jeu de Go. L’hiver les lacs sont gelés et les gens y patinent.  Nous continuons notre marche jusqu’au parc Beihaï (ou parc des Lacs-du-Nord) dont la majeur partie est occupée par la mer du Nord (Beihaï) qui est recouvert de lotus en fleurs. Sur l’île de Jade au milieu du Lac se dresse le Dagoba Blanc grand stupa de 36 m de hauteur (construit en 1651). La pluie torrentielle qui s’abat nous oblige à rentrer plus vite que prévu à l’hôtel.

Dans le Temple :

les Lacs Houhaï :

le parc Beihaï :

24 juin Ce matin nous partons direction le Parc Olympique où se déroulèrent les jeux d’été 2008. Nous y verrons le fameux stade en forme de nid d’oiseau : belle réalisation architecturale, qui a été construit pour une durée de vie de 100 ans (nous reviendrons en 2108  😂 pour voir si c’est vrai!). Nous y flânons un bon moment c’est gigantesque et surtout sans voiture donc calme, nous avons même eu droit à Céline Dion en fond musical diffusé par hauts parleurs géants sur tout le site. En fin d’après-midi, nous partons au marché de Donghu-amen (dit marché de nuit) où vous trouvez tout ce que vous voulez à manger (par exemple des brochettes de scorpions : pas testées), où toutes les odeurs se mélangent et des centaines de personnes s’agglutinent (nous sommes samedi). Le marché se situe dans le quartier de Dongcheng, quartier très commerçant : belles boutiques de fringues (quel dommage que nous n’ayons pas de place dans nos sacs!). Maintenant place Tian’anmen, la chance : quand nous sortons du métro, nous assistons à la féérie des eaux (gigantesques jets d’eau sur airs de musique martiale) devant l’entrée de la cité interdite. Mais pas de chance, la place est fermée au public, nous avons pu l’admirer toute illuminée, ainsi que la Porte de la Paix Céleste, le mur d’enceinte de la Cité Interdite et tous les bâtiments qui entourent la place. Nous sommes repartis par la Porte du Devant.

Le parc Olympique :

Le marché de nuit :

Autour de la Place Tian’anmen :

Coucou

25 juin : aujourd’hui la cerise sur le gâteau : la Grande Muraille. Le soleil est au rendez-vous. Un peu d’histoire : la construction du mur a débuté il y a plus de 2000 ans durant la dynastie Qing. Des remparts séparés furent reliés entre eux, ce qui exigea les efforts de centaines de milliers d’ouvriers (dont de nombreux prisonniers politiques). Cette grande muraille n’a jamais vraiment empêché les invasions qu’elles soient mongoles, mandchoues, européennes, ou japonaises. Mao Zedong encouragea l’utilisation de la grande muraille comme source de matériaux de construction à bon compte. Heureusement que le tourisme est arrivé sinon la Grande Muraille aurait complètement disparue. Après 2 heures de bus nous arrivons à Mutianyu. (tronçon du mur récemment rénové). Comme il fait très chaud, nous prenons le téléphérique pour monter, dans la cabine nous sommes avec des iraniennes et nous pouvons échanger sur leur pays. Cette partie de la Grande Muraille comporte 26 tours de guet. Le tronçon long de 3 km a été édifié sous la dynastie Ming sur un ancien rempart de l’empereur Qi du Nord (550-577). Nous avons bien fait de prendre le téléphérique car il fait chaud et par endroits ça grimpe raide, même très raide. Mais nous sommes ravis d’être là, quelles vues ! Nous pensons aux ouvriers qui ont bâti ce mur, ça ne devait pas être facile tous les jours!!!!. L’Intérêt du site est qu’on a accès à la partie rénovée et à une partie non rénovée. Après 2 ½ de marche nous redescendons pour rejoindre le groupe avec qui nous sommes partis. Pause déjeuner chinois : il fait chaud et malgré les plats très appétissants nous mangeons peu, nous mangerons mieux ce soir. Nous avons échangé avec des québecois, des indiens et des philippins qui étaient à notre table, et manger face à la Muraille « c’est pas donné à tout le monde : apprécions« .

26 juin dernière journée en Chine, nous restons à l’hôtel pour un peu de repos et rédiger notre dernier article. A bientôt au Sri Lanka.

Pose à la Chinoise

A bientôt

 

6 réflexions sur “Les tribulations de Marie et Daniel en Chine 3ème – Pékin & Grande Muraille”

  1. Et oui en Chine tout est démesuré. Erick vient d ici passé trois semaines. Mais loin de vous, vers Wenzhou. Et côté communication tout n’est pas simple.

    • Coucou Bea oui pour un séjour touristique c’est un beau pays pour le reste c’est sujet à caution. J’espère que tu vas bien. Bises à tous les deux.

  2. waahou je vois que daniel a eu de la « bravitude » (Ségolène ….hi hi) quelle photo magnifique de vous 2 ! un autre rêve qui se réalise continuez ! je me régale aussi gros bisous
    coco

  3. Céline Dion est décidément partout !
    Bisous les voyageurs et hâte de lire vos aventures au Sri Lanka !!!